Logo - Une vie de famille -


Devenir père : un voyage à la découverte de soi

Posté le 02-07-2018

Nous parlons beaucoup de la grossesse, des mécanismes d’attachement qui relient la mère à son enfant mais qu’en est-il de la place de ce papa, de ses désirs et de son implication ? Devenir père est autant un changement de statut, de positionnement dans la société et dans son fort intérieur que devenir mère.

Aujourd’hui, les recherches scientifiques, sur les mécanismes liés à la parentalité, se préoccupent davantage des pères. Elles amènent à dire que l’on tend de nos jours vers un père socialement reconnu, volontaire, et non un père d’obligation.

Les raisons principales sont:

– L’évolution des mœurs

– La demande et le besoin de présence de ces derniers

– Le désir d’être acteur dans le développement de leur enfant

– L’impact de la présence du père sur les besoins de l’enfant

Comment la société répond-elle à ces demandes?

  • La boîte à outils pour devenir père

Les pères montrent qu’ils veulent s’investir dans la relation avec l’enfant. Il est possible de remarquer qu’ils sont de plus en plus nombreux à la sortie des écoles ou encore dans les parcs. Ce phénomène commence dès l’apparition de l’horloge biologique. Certains hommes vont être initiateurs de la demande, ils vont faire le premier pas vers la parentalité. Peut-être que c’était le cas dans votre foyer.

A la suite de quoi, cette demande les lance dans une aventure tout entière. Ils vont prendre à coeur chaque détail de la planification de la grossesse et de la naissance. Ce phénomène s’appelle la nidification. Comme les femmes, les hommes cherchent à préparer un lieu sécurisant pour leur enfant. A travers ces actions, ils souhaitent montrer, à leur partenaire, leurs qualités et leur taux d’engagement envers ce nouvel être à venir.

Parallèlement à ce besoin d’estime qu’ils valorisent à travers un espace matériel, les hommes vont ressentir le désir d’apprendre à faire. Pour cela, la société à développé de nombreux outils d’accompagnement dans le processus d’apprentissage. Il est possible d’illustrer cette évolution par l’arrivée d’ateliers en milieux publics (maternité) ou privés (associations, entreprises). En effets ces ateliers sont conçus pour échanger sur les bonnes pratiques, les émotions ou encore les inquiétudes du futur père liées à l’enfant.

http://www.atelierdufuturpapa.com/

Une autre solution émerge dans les entreprises: les congés paternels. Suite à l’accouchement, les hommes souhaitent davantage rester auprès de leur nouveau-né et de leur femme. Ces derniers se mobilisent afin de concevoir un attachement à l’enfant de plus en plus précoce. De ce fait, une loi salariale a cherché à répondre à ce besoin.

  • La loi en accompagnement au développement de son rôle

Cette loi a deux effets :

L’ apprentissage de son rôle de père : en ayant le droit de mettre à profit du temps pour leur famille, leur femme et la grossesse, les hommes prennent conscience de leur nouveau statut. Ils apprennent à se construire en tant que père, à tisser le lien qui les unis avec leur enfant. Ainsi, ce temps consacré les préparent  à l’accouchement, au bain, au portage et à tout autre actions qui influencera la projection qu’ils ont de leur rôle et de leur identité de père.

L’équilibre des vies : en proposant du temps aux hommes, ces derniers compartimentent leur rôle de père et leur rôle de salarié. Leur capacité à se dévouer aux tâches et à être investis est alors plus équilibré. De prime, ils vont apprendre à séparer les activités afin de s’épanouir dans chacune d’elles.

Les articles que vous aimerez aussi !

 

Aucun commentaire


Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :