Logo - Une vie de famille -


La garde d’enfants pour la rentrée de septembre : aperçu des aides financières

la garde d'enfants

Posté le 16-06-2017

Les vacances approchent et la problématique de la garde d’enfants en perspective de la rentrée de septembre revient alors pour tous les parents-salariés. Que vous fassiez appel à une crèche, une association, une assistante maternelle, une garde d’enfants à domicile ou que vous déposiez votre enfant en centre de loisirs, vous souhaitez ce qu’il y a de meilleur pour votre enfant. Mais ces frais de garde peuvent constituer un budget important. Heureusement, des aides sont à votre disposition pour alléger ses coûts !

Votre enfant est accueilli dans un centre de loisir…

Solution pratique si vous travaillez pendant la période estivale, vous avez la possibilité de faire appel à un centre de loisirs près de chez vous pour que votre enfant puisse se dépenser et faire de nombreuses activités encadrées par des animateurs formés. Vous pouvez alors bénéficier de l’aide aux loisirs si vous percevez déjà des aides de la CAF. Vous recevez alors automatiquement en janvier une notification de droit à l’aide aux vacances et aux temps libres. Cette notification détaille le montant l’aide pour les séjours de votre enfant dans un accueil de loisirs en fonction de votre quotient familial.

Faire garder votre enfant dans une crèche ou une association

Si vous optez pour ce mode de garde, vous pouvez bénéficier d’un tarif préférentiel qui est calculé d’après vos ressources dans toutes les crèches qui perçoivent un financement de la CAF. D’autres établissements ne reçoivent pas d’allocation mais vous pouvez bénéficier du complément de libre choix du mode de garde « structure ». Une partie du montant de la garde sera alors pris en charge en fonction de vos ressources, de l’âge et du nombre d’enfants que vous avez ; mais un minimum de 15% des frais restera à votre charge.

Complément de libre choix pour faire garder son enfant à domicile

Le complément de libre choix du mode de garde vous permet de faire garder votre enfant toute l’année par un professionnel de la petite enfance : assistante maternelle ou auxiliaire parentale. Le salaire versé est alors en partie pris en charge par la CAF. Le montant de cette aide varie en fonction de vos revenus annuels, du nombre d’enfants que vous avez ainsi que de leur âge.

Les aides locales pour tous types de garde

Certaines aides départementales ou municipales peuvent vous être accordées dans la ville dans laquelle vous résidez. Dans les Hauts-de-Seine le dispositif Bébédom92 vient en aide aux familles dont les revenus sont inférieurs à 80 000 euros par an. Cette allocation peut atteindre 200€ par mois pour les parents faisant appel à une assistante maternelle ou à une auxiliaire parentale. Renseignez-vous auprès de votre mairie !

Les aides de votre employeur

La garde d’enfants peut également être soutenue par votre entreprise. Vous pouvez bénéficier du financement de votre garde à domicile par votre employeur sous forme de titre CESU. Vous avez également la possibilité de bénéficier d’une aide pour trouver votre mode de garde. Si vous êtes salariés des entreprises partenaires du réseau Uneviedefamille.fr, vous bénéficiez d’un accompagnement personnalisé dans vos recherches d’un mode de garde adapté à vos besoins et votre rythme de vie. Que ce soit une assistante maternelle, une auxiliaire parentale ou une baby-sitter, soyez assurés de trouver le mode garde adapté à votre situation familiale ! Parlez-en à votre employeur ! 😉

Les autres articles que vous allez aimer :

Aucun commentaire


Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :